Eat, création d'un potager

Notre potager en carré et autres rectangles

Bien longtemps que nous voulions avoir un potager au jardin à Moncontour, mais où l'installer et surtout où trouver une terre riche, propice à la production de beaux légumes ? Notre terrain est à flanc de coteaux, les roches granitiques affleurent et par endroits se délitent: terre pauvre et très drainée. Il est de plus largement ombragé.

 

Nous avons finalement opté pour l'installer sur l'aire de gravier faisant suite au jardin minéral au sud de la maison.

Et pour la construction de planches suffisamment hautes pour contenir une terre enrichie, façon culture sur butte.

 

Nous en avons tout d'abord dessiné le plan. Le potager couvre une surface de 25 m2, allées comprises, les 'carrés' ont une largeur de 90 cm et une profondeur de 50 cm environ .

Puis nous avons réunis les différents matériaux et matières nécessaires, soit :

-  des planches de cyprès stockées depuis deux ans (cf article élagages de 37 cyprès),

-  du grillage à poule et de la bâche imperméable,

et pour garnir les carrés, dans l'ordre d'installation :

-  des buches et petits bois plus ou moins en cours de décomposition, de la terre mère, du compost en cours de décomposition, de la terre prélevée sur la partie boisée du terrain, et, en mélange, du compost décomposé, de la terre mère, du terreau potager, un peu de cendres et de poudre de corne.

 

Nous avons ensuite procédé au piquetage et enlevé gravier et géotextile. Nous avons coupé puis assemblé les planches de niveau.

Nous avons creusé les carrés et mis la terre de côté, puis fixé le grillage en protection anti-rongeurs et la bâche en protection des planches et de l'humidité de la terre.

Puis nous avons mis en place en lasagnes dans les carrés les neuf couches successives de matières organiques récoltées depuis la moins décomposées jusqu'au terreau fin.

Enfin, le tout a été arrosé et recouvert d'un paillage de fougères aigles ou de broyage des houppiers de cyprès.

 

Les quelques mois qui nous séparent des premières plantations verront la décomposition des matières progresser.

Dés le mois de mars nous pourrons, enfin, commencer nos premiers semis et plantations ;-)

Nous attendons, déjà, impatiemment le printemps, donc, A SUIVRE !!


Écrire commentaire

Commentaires: 0

Pour suivre notre actualité